Créer sa société en deux jours (étape par étape)

 

Créer sa société en deux jours : c’est possible ! Ici, nous vous expliquons comment nous avons créé une EURL de manière très rapide .
Suivez les formalités et les démarches administratives, étape par étape.

créer sa société en deux jours

Toutes les informations sont disponibles sur le site de votre CCI.
Dans cet exemple, nous avons opté pour l’aide aux formalités qui est un service du CFE de Paris Ile-de-France, mais cet accompagnement reste facultatif.

1er jour – phase 1 : modèle de statuts, déclaration de non-condamnation et nomination du gérant.

Pour créer sa société, la première étape est de télécharger un modèle de statuts et une déclaration de filiation et de non-condamnation pénale sur le site du CFE (Centre de Formalités des Entreprises).
Vous remplissez la déclaration de filiation et non-condamnation, puis vous complétez les statuts à partir des indications fournies par le modèle .

Puis il faut relire attentivement vos statuts et faire attention aux points suivants :

  1. Bien vérifier l’objet social
    – IMPORTANT : si vous avez une activité de conseil, il faut bien le mentionner dans l’objet social, afin d’être affilié au régime des professions libérales (le taux de cotisations sociales est de 35% pour les professions libérales et de 42% pour les  artisans-commerçants … plus d’infos).
  2. Vérifiez que vous avez mentionné l’adresse de la banque à qui vous allez déposer le capital social.
  3. Bien vérifier les dates d’exercice, notamment la date de clôture du premier exercice.
    La première année vous pouvez faire durer votre exercice pendant 24 mois et éviter ainsi des frais comme la transmission de la liasse fiscale.
    Privilégiez une clôture d’exercice au 31 décembre : par exemple , premier exercice allant du 13.03.2019 au 31.12.2020.
  4. Le gérant doit obligatoirement être nommé lors de la création d’une SARL/EURL.
    Vous pouvez effectuer la nomination du gérant dans un article que vous ajoutez aux statuts, ou dans un acte séparé, c’est à dire dans un procès verbal que vous rédigez (procès verbal d’assemblée générale en SARL).
    Il est conseillé de ne pas nommer le gérant dans les statuts, car en cas de changement il sera fastidieux de modifier les statuts.NB : en EURL, la plupart du temps le gérant est l’associé unique, mais cela peut être un tiers.

1er jour – phase 2 : appeler la banque.

Il faut faire un virement du capital social à votre banque, qui va mettre le montant du capital sur un compte bancaire provisoire : par exemple 200 € (inutile de définir un montant important pour le capital social).
La banque va vous demander les statuts de votre société (même si ceux-ci ne sont pas encore enregistrés).
Par la suite, la banque vous enverra (sous cinq jours environ) une attestation de dépôt du capital social, mais cette attestation est rarement nécessaire pour la suite des formalités (à vérifier avec votre CFE).

2ème jour : rendez-vous au CFE dont vous dépendez.

Notre conseil : choisir un accompagnement aux formalités de création.
Nous avons choisi l’accompagnement : Formalitis Premium au prix de 152 € TTC qui inclut une assistance pour toutes les formalités : formulaire M0, annonce légale, enregistrement aux impôts et vérification de tous les documents.

Si vous décidez de poursuivre sans accompagnement, vous pouvez suivre cet article : Création d’une société en 5 étapes.

Pour le rendez-vous au CFE, si vous choisissez l’accompagnement, il faut apporter :

  • Les statuts en 3 exemplaires.
  • La déclaration de filiation et de non-condamnation du gérant.
  • Le procès verbal de nomination du gérant (cas SARL : PV d’assemblée générale), si le gérant n’est pas nommé dans les statuts.
  • Votre carte d’identité ou passeport.
  • Un justificatif de domicile récent.

Toujours utile : apportez votre PC portable et une clé USB ! En cas de besoin vous pourrez modifier les statuts sur place puis les réimprimer si nécessaire.

Durant le rendez-vous, le conseiller va :

  1. Vérifier vos statuts (date de clôtures d’exercice, correction d’erreurs diverses, etc…).
  2. Remplir en ligne le fameux formulaire M0 et vous poser les questions importantes : régime d’imposition et régime de TVA.
  3. Faire votre annonce légale avec vous (instantanément et au meilleur coût).
  4. Vous faire signer les documents et les statuts pour l’enregistrement aux impôts.
  5. Enregistrer le gérant à l’URSSAF (ou SSI) et vous conseiller sur les organismes et les mutuelles facultatives.
    Si vous faites de la prestation de services (et non de vente de marchandises), vérifiez que vous êtes affilié au régime des professions libérales et non au régime des artisans-commerçants.
  6. Obtenir votre numéro de SIREN avec lequel vous allez pouvoir repartir !

Au total, il y a 3 paiements à effectuer (que vous pourrez bien entendu comptabiliser sur ZEFYR comme frais de création) :

  • Frais d’immatriculation au greffe (RCS) : 40 €.
  • Annonce légale : 90 €.
  • Aide aux formalités “Formalitis Premium” : 152 € TTC.

Et c’est tout !

Deux jours et quelques étapes suffisent pour créer sa société et obtenir le SIREN qui permet de démarrer son activité.

Dans notre cas, nous avons reçu le KBIS deux jours après.

L’accompagnement proposé par la CFE est vraiment un plus ! Les personnes sont compétentes et donnent de bons conseils. Vous allez gagner un maximum de temps pour un tarif raisonnable.

C’était l’article ” Créer sa société en deux jours (étape par étape) “, n’hésitez pas à nous poser des questions via le menu support de votre compte ZEFYR (Lorsque vous êtes connecté, cliquez sur l’icône “point d’interrogation” en haut à droite à côté des drapeaux, puis “nouveau message support”).