Le logiciel de comptabilité en ligne accessible à tous


Rapprochement bancaire de fin d’exercice

23/12/2014 • Posted By Zefyr

Soyez malin : faites votre comptabilité vous-même avec ZEFYR !

Avec ZEFYR la compta est facile

Vidéo culte

Avec ZEFYR la compta est facile

La comptabilité en toute simplicité

Trouvez-vous cet article utile ?

Le rapprochement bancaire est réalisé à chaque fin d’exercice et consiste à contrôler l’exactitude des écritures comptables saisies en les comparant à votre relevé bancaire. En principe, le solde du journal de banque (solde des comptes 512xxx) doit être égal au solde du relevé bancaire à la même date. Cependant, dans les faits il se peut qu’il y ait des écarts. D’où la nécessité de faire un rapprochement bancaire de fin d’exercice afin de trouver la (ou les) écriture(s) qui entraine(nt) cet écart.

ZEFYR est doté d’un système de contrôle intégré qui vous évite de finir un exercice avec des incohérences ou des erreurs bancaires.

Banque

Les écarts peuvent être expliqués le plus souvent par des erreurs de saisie, des omissions (exemple : omission de saisir les frais bancaires comme les agios ou frais sur virement vers étranger), ou encore par des décalages.

1. Encaissement décalé

Exemple : Soit écart dû à un décalage.
Vous terminez votre exercice le 31.12.
A cette date, sur votre relevé bancaire il est indiqué que le solde est débiteur de 500 €. Le compte est en rouge : votre société doit 500 € à la banque.
Dans votre comptabilité, la balance de votre compte bancaire (solde du compte 512000) indique un solde débiteur de 200 € (la banque vous doit 200 €).

Rappel : Un solde débiteur correspond à de l’argent dû à votre société. A l’inverse, un solde créditeur correspond au montant que votre société doit à un tiers (ici, la banque).

Que s’est il passé et pourquoi cet écart ? En parcourant les écritures antérieures au 31 décembre sur le numéro de compte 512000, vous remarquez que le 28 décembre vous avez transmis à la banque un chèque provenant d’un client pour un montant de 700 €. Puis, vous avez comptabilisé cette remise de chèque.

Soit l’écriture suivante en date du 28 décembre :

En comptabilité Débit Crédit
411000  Compte client DURAND 500
512000  Banque 500

 

Sur le solde comptable de votre compte banque 512000 vous aurez :
Avant l’encaissement du chèque, un crédit de 500 € (les 500 € de découvert, que vous devez à la banque).
L’encaissement du chèque : débit = 700 €
Après l’encaissement du chèque : le solde est au débit de 200 € (vous êtes repassé en positif de 200 €).

Relevé bancaire Débit Crédit
Solde au 31.12 500
02.01 : Remise de chèque 700
Solde au 02.01 200

 

Or votre banque n’a pas crédité votre compte le 31 décembre mais plus tard, le 2 janvier par exemple.
Donc le 31 décembre, votre banque est restée sur le montant : compte en rouge de 500 € qui correspond au solde du compte 512000 avant la remise de chèque.

Compte 512000 Débit Crédit
Solde de début 500
28.12 : Remise de chèque 700
Solde au 31.12 200

 

Il y a donc un écart entre le solde du relevé et le solde de votre compte 512000. Cet écart provient d’écritures qui n’ont pas pu être rapprochées.

RappelZEFYR gère automatiquement cet écart et vous permet d’éditer automatiquement votre rapprochement bancaire de fin d’exercice. Tant qu’il y a des incohérences, le système vous bloque et vous permet ainsi de ne pas avoir une comptabilité fausse.

Enfin, lorsque vous commencez votre exercice avec une écriture d’A Nouveau, vous devez impérativement savoir l’origine de l’écart entre le solde comptable de votre banque dans l’écriture d’A Nouveau et le solde de votre relevé bancaire.

2. Paiement décalé

Exemple : Le solde de votre relevé bancaire est débiteur de 600 € (compte en rouge). Le solde comptable du compte 512000 est créditeur de 800 € (la société doit en fait 800 € à la banque). Les 200 € correspondent par exemple à un paiement en CB de 200 € que vous avez fait le 28 décembre mais qui n’a pas été débité par votre banque. Donc le solde comptable de la banque indique un solde créditeur de 600 € + 200 € = 800 €.

En conclusion, il faut savoir que le relevé de votre banque est le document qui fait foi. C’est lui qui certifie que votre comptabilité est correcte. Par conséquent si votre rapprochement bancaire est correct, et que vous avez pu justifier les éventuels écarts, votre comptabilité sera correcte à 99%.

 




ZEFYR : la solution de comptabilité en ligne accessible à tous.