Le logiciel de comptabilité en ligne accessible à tous


Qu’est-ce qu’une immobilisation? Qu’est-ce qu’un amortissement?

20/05/2015 • Posted By Zefyr

Soyez malin : faites votre comptabilité vous-même avec ZEFYR !

Avec ZEFYR la compta est facile

Vidéo culte

Avec ZEFYR la compta est facile

La comptabilité en toute simplicité

Trouvez-vous cet article utile ?

Qu’est-ce qu’une immobilisation en comptabilité ? Une immobilisation est un actif dont l’utilisation est étalée dans le temps. On l’oppose souvent aux biens dit “consommables” qui servent uniquement au premier usage. On calcule la valeur comptable d’une immobilisation à la fin de l’exercice pour l’intégrer dans le bilan.

Qu’est-ce qu’un amortissement ? L’amortissement d’une immobilisation est la constatation comptable de la dépréciation de sa valeur dans le temps. Vous achetez une immobilisation pour une valeur. A la fin de la période d’amortissement, sa valeur comptable sera nulle.

Pour savoir quels sont les achats et dépenses que l’on peut immobiliser et amortir, consultez l’article : Immobilisations Particulières : Brevets Logiciels

 

1. Amortissement en cas de bénéfice

Exemple : Soit 10 000 € le bénéfice de votre société cette année.

Supposons que le 1er décembre, vous achetiez une voiture pour 4 800 €. Votre bénéfice serait alors diminué de 4 800 €. Par conséquent, votre impôt (IS) serait réduit de 4 800 € x 15% = 720 €. Mais ce n’est pas si simple…

L’état vous oblige à amortir votre véhicule et donc à étaler dans le temps votre dépense. Vous ne pouvez constater la charge financière de l’achat qu’au pro rata du temps d’utilisation sur la durée d’amortissement. La durée d’amortissement est variable en fonction des achats. Ci-dessous, un tableau des durées pour vous donner une idée. Ces durées sont indicatives.

Investissements (immobilisations)  Durée d’amortissement
Terrains 20 ans
Agencement et frais d’aménagement 5 à 10 ans
Matériels industriels 10 ans
Mobilier 10 ans
Matériel de transport 5 à 7 ans
Mobilier 4 à 10 ans
Equipement informatique 3 ans
Logiciels informatiques 1 à 2 ans

 

Exemple : Vous achetez un véhicule le 1er décembre pour 4 800 €. Et votre exercice se termine le 31 décembre. Vous pourrez amortir (déduire de votre résultat) 30 jours pour cet exercice. Soit approximativement 1/48ème de sa valeur l’année de l’achat : 4 800 € x 1 / 48 = 100 €.

Vous paierez donc un IS de : (10 000 € de bénéfices – 100 € d’amortissement) x 15% = 1 485 € d’impôt. La différence sur cette année est de de 1 500 € – 1 485 € = 15 €.

Calcul des amortissements

2. Amortissement en cas de perte

Supposons que votre société ait fait 3 000 € de bénéfices cette année. Le 1er décembre vous achetez une voiture pour 10 000 €. Votre bénéfice devient négatif : -7 000 € et vous faites des pertes.
Mais comme vous ne devez “amortir” sur cette année que 100 €. Votre résultat avant impôt est donc de 3 000 € – 100 € d’amortissement soit 2 900 €. Vous voilà de nouveau bénéficiaire malgré votre achat de véhicule.

Conseil ZEFYR : Si vous avez trop de pertes et que vous avez des dépenses qui peuvent s’immobiliser (développement logiciel par exemple), vous pouvez transformer vos dépenses en immobilisations. Vous allez alors déduire de vos gains seulement la partie amortissable de vos dépenses et repasser votre résultat dans le positif.

 

Dans ZEFYR, la gestion des immobilisations est intégrée. Consulter l’article Comptabilisation Gestion des Immobilisations pour connaitre les 3 étapes qui permettent de saisir une immobilisation. Pour effectuer un amortissement, voir l’article : Comptabilisation des Amortissements en Fin d’année.




ZEFYR : la solution de comptabilité en ligne accessible à tous.